FAQ

foire aux questions

vous avez des questions concernant nos produits et leur utilisation ?

Nous avons les réponses !

  • Applications
  • Moteur

NON
Les micro-particules contenues dans le produit mesurent entre 0.01 et 0.08 microns, donc beaucoup plus fines que les pores de n’importe quels filtres actuels, même les plus fins.

OUI Le nouveau produit spécialement développé permet de traiter les moteurs 2 T.

Il doit simplement être ajouté à l’huile soit :
- Pour préparer son mélange
- Le verser dans le réservoir d’huile en cas de graissage séparé

OUI
Uniquement dans les boîtes manuelles en utilisant pour cela le Protecteur Céramique pour Boîtes de Vitesses.
Dans une boîte de vitesses, les micro-particules de céramique agissent de la même manière que dans un moteur.
L’action du protecteur céramique se trouve augmentée du fait de la faible surface rencontrée dans une boîte vitesses.
Dans une boîte de vitesses, le lubrifiant est souvent « chassé » en raison de la pression exercée sur les pignons, provoquant ainsi un frottement métal sur métal.

Le protecteur céramique pour Boîte de Vitesses Tecflow prévient ce phénomène car le frottement se produit alors céramique sur céramique tant sur les pignons que sur les différents éléments de la boîte de vitesses et empêche toute formation de points de corrosion.
Le protecteur céramique dans les boîtes de vitesses et dans les moteurs représente la plus grande part de son utilisation.

ATTENTION: Ne pas utiliser dans les transmissions automatiques, ni dans les ponts auto-bloquants.

D’abord, NON
Le traitement céramique ne peut être appliqué dans un moteur ayant été précédemment traité avec un produit à base de Téflon.
Les micro-particules de céramique agissent sur un métal exempt de tout dépôt (Téflon, remétallisant, calamine, goudron…).
Il convient donc d’attendre la fin de la durée du traitement en cours et de procéder à un « décrassage » du moteur avec Speed Cleaner de Tecflow avant d’effectuer un traitement à la céramique pour obtenir une efficacité totale.

NON
Notre produit apporte une protection sur toutes les pièces en mouvement au contact du lubrifiant tant dans les moteurs que dans les boîtes de vitesses. La « céramisation » de ces éléments ne s’effectue que sous les actions conjuguées de la friction et de la chaleur, et uniquement sur les pièces lubrifiées par l’huile moteur, ce qui n'est pas le cas du catalyseur.

OUI
Notre produit agit uniquement sur les éléments métalliques du moteur. Les micro-particules se fixent sur le métal et, une fois le processus achevé, les composants restants contribuent à la lubrification avec l’huile.
Notre traitement moteur 4 Temps pour Moto est utilisé avec succès dans les compétitions sportives par nos clients qui se montrent très exigeants sur les caractéristiques des produits destinés à empêcher l’usure et assurer la longévité des moteurs.
Seuls quelques rares cas de patinage ont été signalés et seulement au-delà de régimes atteignant 11000 t/mn. Ces régimes sont rarement atteints en cas d’utilisation habituelle.

OUI
Aussitôt le processus de « céramisation » achevé, les autres composants de notre produit restent dans l’huile moteur et renforcent la lubrification. La protection des pièces métalliques reste en place pendant environ 50 000 km, malgré le remplacement périodique de l’huile et des filtres.

NON
Dans notre produit, les micro-particules de céramique mesurent entre 0.01 et 0.08 microns. Ces micro-particules sont beaucoup plus petites que les pores de n’importe quel filtre actuellement sur le marché, et les risques de colmatage sont inexistants.

NON, cela est une fausse économie.
Le traitement céramique diminue le frottement et réduit l’usure du moteur. L’intérêt provient de la moindre résistance au frottement qui entraîne une diminution de consommation du carburant du fait d’un meilleur rendement du moteur.
En cas d’espacement des vidanges, ces améliorations vont être diminuées, voire disparaître car l’huile doit conserver ses qualités lubrifiantes minimales pour éviter une abrasion prématurée du revêtement protecteur.
En respectant la périodicité des vidanges, l’effet de la protection céramique restera entier et durera jusqu’à 50 000 km.

NON
La protection créée sur les pièces métalliques par notre produit est semblable à émaillage à chaud, c'est-à-dire qu’il s’est intégré dans la surface du métal, et seuls ses autres composants vont disparaître avec l’huile lors de la vidange. On peut donc effectuer la vidange sans affecter la qualité du revêtement protecteur. Par contre, un traitement effectué trop fréquemment est inutile et serait inefficace.

NON
Le moteur en fonctionnement produit des dépôts dans les chambres de combustion et principalement sur les têtes de piston. En diminuant ainsi le volume, on peut constater une légère augmentation du taux de compression.
Les micro-particules contenues dans notre produit sont véhiculées par l’huile moteur et se fixent par polarité sur toutes les surfaces lubrifiées. Elles se transforment en une carapace très résistante sous les actions conjuguées de la friction et de la chaleur. Ceci signifie que les parties du moteur qui ne sont pas en contact avec l’huile, comme les chambres de combustion (chaleur mais de friction) ou le carter d’huile (huile mais pas de friction), ne retiennent aucune particule de céramique. Il ne peut donc y avoir aucune modification du taux de compression du fait du traitement céramique.

NON
Il existe un produit Tecflow (Radiator Sealer) qui peut colmater une fuite légère sur un circuit de refroidissement, mais qui ne saurait assurer une réparation.
Une durite est soumise à des contraintes de chaleur et de pression et doit être remplacée si elle est endommagée.

Aucun Problème
Après le processus de céramisation, les autres composants du produit restent dans l’huile et viennent renforcer ses qualités lubrifiantes.
Ils ne forment aucun dépôt ou amalgame qui risquerait de colmater le filtre.
Se reporter à la question : Y a-t-il un risque de colmatage du filtre ?

OUI
La base de notre produit est une huile synthétique 5 W 40. Le traitement céramique Tecflow est donc miscible à toutes les huiles du commerce, synthétiques ou minérales.

Si le démarreur tourne, mais pas le moteur, cela ne provient pas d’un problème de batterie. Vous pouvez le constater par vous-même à l’oreille.

Comment trouver l’origine de la panne ?

Les causes peuvent être multiples :

- Bougies d’allumage défectueuses
- Arrivée d’essence nulle
- Filtre à essence colmaté
- Pompe à carburant défectueuse
- ...

Si après la vérification de tous ces points, le moteur refuse toujours de démarrer, il est probable que l’origine du problème provienne d’un encrassement du circuit. Il convient alors de procéder à son nettoyage.

En ajoutant un flacon de SPEED CLEANER ans le réservoir, vous éviterez de nombreuses pannes et conserverez le circuit de carburant en parfait état.

SPEED CLEANER est un Nettoyant rapide qui convient aussi bien pour les moteurs à essence que pour les diesel.

Lorsque le thermomètre chute, de nombreuses voitures et en particulier le diesel démarrent plus mal qu'avec des températures clémentes. Si vous ne vous inquiétez que lorsque le mercure baisse, alors tout va bien. Si vous rencontrez des problèmes dans toutes les conditions météorologiques, cliquez ici.

Cristaux diesel

Le froid peut causer de nombreux problèmes lorsqu'il gèle, par exemple, il est possible que le diesel de votre réservoir gèle également partiellement. Des cristaux de paraffine se forment dans le réservoir et peuvent obstruer les canalisations de carburant et les filtres. En conséquence, le carburant n’atteint pas les cylindres et la voiture ne démarre pas ou difficilement. 

Cela peut être résolu avec Tecflow Clean Up 201.

Défauts mécaniques

Un démarrage difficile pourrait également provenir de défauts mécaniques. Si la voiture elle-même ne se rend pas compte qu'il fait si froid, les conditions pour un démarrage normal ne sont pas réunies. Normalement, une voiture connaît la température et ajuste le départ en conséquence. Par exemple, il peut être nécessaire de régler différemment le starter. Cela se fait au moyen de capteurs qui mesurent la température. 

Eau dans le réservoir

Il est également possible qu'il y ait de l'eau dans le réservoir. En raison des différences de température, de la condensation se forme dans le réservoir. Etant donné que l'eau et le carburant ne se mélangent pas, cela peut provoquer de la rouille dans le réservoir, mais également dans tout le système d'alimentation. Cela peut également affecter grandement le démarrage à froid. 

Tecflow Speed ​​Cleaner est un additif dispersant d’eau qui brûle l'eau et protège contre la rouille le système d'alimentation.

Cela s'appelle l'auto-allumage dû à l’encrassement de la chambre de combustion.

La pollution du moteur laisse des résidus de carbone dans la chambre de combustion. Normalement, la pollution lumineuse n'a pas beaucoup d'effet sur un moteur, mais une consommation d'huile et de carburant légèrement supérieure. Si la pollution est maintenant plus importante dans la chambre de combustion, il est possible que les restes de carbone s’enflamment pendant la conduite.

Charbons incandescents

Lorsque les restes de carbone commencent à s’enflammer et à devenir suffisamment chauds, il est possible que le carburant explose sans l’aide de la bougie. Lorsque vous stoppez la voiture, le carbone reste incandescent et provoque quelques explosions supplémentaires dans les chambres de combustion.

Risques de dommages

Les restes de carbone peuvent causer beaucoup de dégâts, car ils peuvent également causer des cliquetis dans le moteur. Dans le cas du carburant diesel, ceci est également très nocif, car les pistons ne sont pas en mesure de supporter une explosion.

La solution

Prévenir vaut toujours mieux que guérir. 

Beaucoup de voitures n’effectuent que de petits parcours et à vitesse réduite.

La consommation de carburant n’est pas élevée, mais le moteur doit tourner plus vite sur les rapports intermédiaires. 
Pour nettoyer de manière optimale les chambres de combustion, nous vous recommandons d'utiliser Top Engine Cleaner.

ATTENTION : Réservé à un usage professionnel !!!

L’apparition d’un cliquetis indique également que l'essence ou le mélange s'enflamme. Cela signifie que ce n'est pas la bougie d'allumage qui enflamme le carburant, mais qu'il s'enflamme tout seul. L'allumage a lieu plus tôt que prévu, le piston est toujours en train de monter, mais l'allumage a déjà lieu. Cela signifie que le piston reçoit un coup énorme alors qu’il remonte. Cela peut causer des dommages importants au moteur et, dans les cas graves, un trou dans le piston.

Il y a plusieurs explications à ce phénomène:

Mauvais type d'essence

Pour des raisons de clarté, le cliquetis ne se produit qu'avec les moteurs à mélange, il n'est donc pas possible avec les moteurs diesel. Une voiture d'usine utilise 2 types d'essence, l'indice d'octane 95 ou 98. Si votre voiture indique qu'elle fonctionne sous 98, ne faites le plein qu’avec de l’essence 98. L'essence à indice d'octane 95 s'enflamme à une température inférieure à l’essence 98 et donc plus tôt qu'à l’essence 98.

Ceci peut provoquer un cliquetis, ce qui est en fait très facile à empêcher.

Refroidissement du moteur

Si le moteur n’est pas suffisamment refroidi, la chambre de combustion peut devenir tellement chaude que l’essence s’enflamme. Au moment où le piston se lève pour créer une pression, de la chaleur est générée et le carburant explose plus tôt que prévu.

Pollution

Il arrive souvent que des morceaux de calamine s’enflamment dans la chambre de combustion. Les résidus de charbon deviennent si chauds qu'ils peuvent enflammer le combustible. Ces résidus de carbone se forment lorsque beaucoup de brisures sont entraînées et lorsque le moteur ne tourne pas assez vite. Ceci est également néfaste pour votre turbo car la calamine chaude peut attaquer les matériaux.

Pour enlever la calamine dans les chambres de combustion, nous recommandons Engine Cleaner.

ATTENTION : produit réservé exclusivement aux professionnels !!!

Pourquoi mon diesel émet-il de la fumée noire, consomme-t-il beaucoup de carburant ou fonctionne-t-il mal?

C'est l'une des plus grandes questions que nous recevons toujours et la réponse est généralement assez simple : cela provient de la pollution.

Fumée noire

La fumée noire est uniquement due à la pollution du moteur. Souvent, de la fumée noire sort de l'échappement lors d'un démarrage à froid, d'une accélération et parfois même au ralenti.

Fumée bleue

La fumée bleue est principalement de l'huile brûlée. La fumée bleue survient également principalement après les démarrages à froid, les accélérations et presque toujours à l'arrêt.

Pour beaucoup de gens, il est presque normal qu'après un certain temps, la voiture consomme davantage pour le même nombre de kilomètres parcourus. 

Cela signifie donc que votre voiture devient plus gourmande pour couvrir le même tronçon et consomme donc plus de carburant.

Pourtant, il est facile d’y remédier

Commençons par vérifier:

- La pression des pneus : cela peut coûter beaucoup de carburant en plus si les pneus ne sont pas gonflés à la bonne pression 
- N’utilisez la climatisation qu’en cas de nécessité
- Évitez les accélérations brutales


Ce qui suit concerne l'entretien et le nettoyage de la voiture régulier

Par exemple, vous devez veiller à remplacer le filtre de carburant à temps.

Si vous conduisez souvent le réservoir presque complètement vide, vous devez vérifier son état de colmatage souvent car la saleté du fond du réservoir pénètre dans le système d'alimentation en carburant. 

Le système d'alimentation en carburant doit être nettoyé au moins tous les 10 000 km afin de décrasser :

- les injecteurs
- le catalyseur
- le filtre à particules 
- la vanne EGR 
- le collecteur d'admission
- les canalisations du circuit de carburant
- le filtre à air colmaté

Ceci est important car ces pièces s’encrassent souvent au fil des kilomètres, ce qui peut entraîner une augmentation de la consommation. 

De nombreuses marques exigent que vous utilisiez un nettoyant distinct pour chaque élément (turbo, vanne EGR, filtre à carburant,...), mais avec Tecflow Speed ​​Cleaner, vous pouvez tout nettoyer en même temps, de sorte que vous pouvez entretenir la voiture beaucoup facilement et à moindre frais. 
Cela permet également d'éviter de nombreuses défaillances de la gestion du moteur susceptibles d'augmenter la consommation de carburant. Lorsqu'un moteur ne peut pas brûler son carburant de manière idéale en raison de l’encrassement des capteurs, la consommation de carburant peut augmenter considérablement.

Une dose de Tecflow Speed ​​Cleaner tous les 10 000 km dans le réservoir vous évitera tous ce désagréments. De plus, une dose de CleanUp 101 pour essence ou CleanUp 201 pour diesel tous les 3 à 4000 km entre deux traitements avec Speed ​​Cleaner vous assurera d’un fonctionnement optimum.

Consommation d'huile élevée

On sait que de nombreux moteurs consomment beaucoup d’huile. Il arrive parfois qu'un litre d'huile soit ajouté tous les 500 km. Cela est généralement dû au fait que les segments sont usés et s’encrassent donc rapidement.

Facile à nettoyer :

De nombreuses personnes disent ne pas avoir de problèmes du tout. Ils conseillent de nettoyer le moteur à temps avec un additif. La meilleure chose à faire est d’utiliser Tecflow Engine Flush. Ceci est un additif qui est ajouté à l'huile. Après avoir fonctionné au ralenti pendant une demi-heure, vidangez l'huile, remplacez le filtre à huile et nettoyez tout le carter d’huile. 

C'est un additif qui détache la boue et la gomme et nettoie également les segment-racleurs d'huile.

Cela pourrait être la solution pour de nombreux moteurs afin de réduire la consommation d'huile. Si votre moteur consomme beaucoup d’huile, cela est fortement recommandé.

Un moteur encrassé s’endommagera plus vite.

Le bloc moteur s’use plus vite et produit de la fumée noire visible à l’échappement. Cette usure atteint également les segments qui laissent passer l’huile dans les chambres de combustion et provoquent des fumées bleues.

Celles-ci indiquent une combustion de l’huile qui n’assure plus son rôle de lubrifiant.

Un moteur propre s’use moins vite et génère également des économies.

Une meilleure combustion diminue fortement la pollution.

Le rendement du moteur s’en trouve amélioré et consomme moins.

Vous avez besoin d'aide pour entretenir votre véhicule ?

N'hésitez pas à consulter nos conseils d'experts !

Une question sur nos produits, sur nos services ? Nous sommes là pour vous accompagner !

Tecflow automotive
products sarl

Inscrivez-vous à notre newsletter !